top of page

Current school

Première promotion

NIAMEY, 2022

Présentation

 

Pour cette première édition, 15 jeunes chercheur-e-s, issus d’horizons divers, ont été sélectionné-e-s pour être formé-e-s à l’écriture scientifique par d’éminentes personnalités du monde universitaire africain et international qui vont être leurs mentors durant et après l’atelier de formation. Les candidat-e-s sélectionné-e-s l’ont été sur la base de leurs dossiers soumis suite à l’appel à candidatures lancé par le programme quelques mois plus tôt, sur le thème "Décoloniser les futurs administratifs africains".

EJC.1.6.jpeg

Niamey, 2022

Décoloniser les futurs administratifs africains

 

L’École jeunes chercheur-e-s, pour sa première session de 2022, s'est tenu à Niamey du 4 au 12 février 2023. Elle est connectée au numéro six de la revue Global Africa qui porte sur les administrations publiques africaines (APA), sous le titre « Décoloniser les futurs administratifs africains ».

Un tel objet suscite indiscutablement de l’intérêt chez les chercheur-e-s préoccupé-e-s de comprendre les dynamiques de l’État, telles qu’elles prennent forme et se développent en Afrique. C’est un sujet ouvert à la pluridisciplinarité qui est aujourd’hui au cœur des réflexions en sciences sociales. En conséquence, les candidats retenus entendent contribuer valablement au renouvellement des connaissances sur un sujet reconnu pour sa haute teneur stratégique dans les réflexions sur l’État en Afrique.​

Les lauréats

pdf.png

Amanda J Lieto

Africa University

Zimbabwe

Décoloniser l'administration publique africaine : vers une approche innovante et sensible au genre

Amanda Jane Lieto est Doctorante à l'Université d'Afrique au Zimbabwe. Elle s'intéresse à la gouvernance et sa thèse s'intitule: The impact of climate related disasters on women smallholder banana farmers and food household security in Chipinge. Titulaire d'un Master en politique publique et gouvernance, ses domaines d'intérêt sont la politique publique, la sécurité alimentaire, le genre, le changement climatique, la migration, la justice économique et la résilience. Elle a publié des articles dans des revues à comité de lecture, notamment le Journal for Public Policy in Africa. Elle est consultante dans le domaine de l'autonomisation économique des femmes et de l'inclusion financière, de l'agriculture intelligente et du leadership. Elle est également coordinatrice régionale de la mobilisation des ressources en Afrique australe pour Africans Rising, un mouvement panafricain qui travaille dans toute l'Afrique. Elle a été récompensée par le Forum économique des femmes WEF, par le prix Iconic Woman Making the World a Better Place et par le Global Student Entrepreneur Award, où elle a représenté le Zimbabwe à Washington DC en tant que tech-entrepreneur.

pdf.png

Serigne Momar Sarr

Université Assane Seck de Ziguinchor

Sénégal

Futurs administratifs africains formuler ? Penser (par) la prospective

Serigne Momar Sarr est Docteur en Sociologie de l’Université Gaston Berger de Saint-Louis (Sénégal) et de l’Université de Strasbourg (France), titulaire d’un DEA en Science politique et compétent en Anthropologie. Maître de Conférences Assimilé au département de Sociologie à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD), titulaire du poste de sociologie de l’environnement, il est membre du Laboratoire de Sociologie, Anthropologie et Psychologie (LASAP-UCAD-Dakar, de The International Association for the Study of the Commons (IASC-Bloomington), de l’Association Internationale des Sociologues de Langue Française (AISLF-France) et membre associé au Centre de Recherche sur le Développement Territorial (CRDT-UQAR-Rimouski) et au Laboratoire de Recherche sur les Transformations Économiques et Sociales (LARTES-IFAN-Dakar).Auteur de plusieurs articles et communications scientifiques, de coordinations d’ouvrage et de numéro spécial de revue, de panel, ses thèmes de recherches et d’expertise sont nombreux.

pdf.png

Lassana Toure

Université de Ségou

Mali

La décolonisation des administrations publiques africaines par des réformes pour elles-mêmes et par elles-mêmes : la mise en place d’une administration publique performante au bénéfice de ses citoyens

Maître assistant à l’Université de Ségou au Mali, Toure occupe actuellement le poste de chef de département d’enseignement et de recherche en agroéconomie et vulgarisation agricole de la Faculté d’Agronomie et de Médecine Animale ( FAMA) et enseigne l’Analyse économique, l’économétrie, la macroéconomie, l’économie agricole et la gestion de projet.
Auteur de nombreuses publications sur divers sujets relatifs à l’économie du développement, particulièrement sur l’économie agricole, Toure est chercheur associé au Centre d’expertise et de recherche appliquée au développement (CERAD), diplômé de l’Université Paris Est Créteil et de l’UCAD, ses recherches couvrent un domaine de recherche relativement varié, allant du crédit agricole, du développement économique, de la productivité agricole et du changement climatique Author of numerous publications on various topics related to development economics, particularly in agricultural economics, Toure is affiliated as a researcher with the Center for Expertise and Applied Research in Development (CERAD). A graduate of the University of Paris Est Créteil and UCAD, his research spans a relatively diverse range of topics, including agricultural credit, economic development, agricultural productivity, and climate change.

pdf.png

Sylvain Ndong Atok

Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC)

Cameroun

La gouvernance du pétrole en Afrique centrale entre colonialité et décolonialité

Titulaire d’un Doctorat PhD en Science politique/Relations internationales obtenu à l’Institut des Relations Internationales du Cameroun (IRIC), Sylvain NDONG ATOK est stratégiste. Outre la stratégie militaire, la géopolitique et la géostratégie maritime, ses domaines de recherche tournent également autour de l’intégration régionale, du panafricanisme, des questions relatives à la paix et à la sécurité et de la décolonisation des savoirs en Afrique. Auteur prolixe, il a déjà commis deux ouvrages notamment Géostratégie maritime en Afrique centrale, (Publibook, 2022), Les conflits maritimes interétatiques en Afrique centrale, (Generis Publishing, 2022) et une dizaine d’articles parus dans les ouvrages collectifs et les revues scientifiques. Il est actuellement chercheur au Centre de Recherches et de Documentation (CRD) de l’École Supérieure Internationale des Forces de Sécurité (EIFORCES) et conférencier à l’École Supérieure Internationale de Guerre (ESIG) à Yaoundé au Cameroun.

pdf.png

Loroux Serge Pacôme Junior Djokouri

Université Alassane Ouattara

Côte d’ivoire

Les "néovillageois" et la bureaucratisation de la chefferie chez les Bété de Gagnoa

Loroux Serge Pacôme Junior Djokouri est ivoirien et titulaire d’un doctorat en Histoire contemporaine. Dans le cadre de sa thèse, il a étudié la dynamique du pouvoir politique traditionnel qui met en scène les chefs de village réformistes dans les villages Bété de Gagnoa en Côte d’Ivoire. En tant que chercheur, il porte essentiellement ses réflexions sur les mutations et la bureaucratisation des organisations dans le monde rural contemporain. Dans ce contexte, il est auteur de plusieurs publications décrivant le processus et le fonctionnement de ces transformations liées à la modernisation. Participant à diverses activités scientifiques, il a été membre du comité d’organisation des Jeunes Chercheurs en Etude Africaine (JCEA) 2022 à l’Université Jean Jaurès de Toulouse. Il a communiqué à plusieurs colloques, dont le dernier en date s’est déroulé les 24 et 25 novembre 2022 à l’Université d’Artois à Arras, sa communication a porté sur la place des marâtres chez les Bété.

pdf.png

Sidnoma Nita Bellemsobgo

Université de Lagos, Nigéria

Burkina Faso

L’Administration publique ouest-Africaine sous le prisme de la conduite des États :le poids du passé et des choix stratégiques

Sidnoma Nita Belemsobgo vient du Burkina et est titulaire d'un Doctorat en Droit Public de l'Université de Lagos (Nigeria). Elle est consultante internationale en environnement et a travaillé pour des institutions internationales comme l'Organisation Mondiale de la Santé, la Commission du Bassin du Lac Tchad, l'Union Internationale pour la Conservation de la Nature, l'Université de Trente (Italie), etc. Elle est également correspondante d'un magazine environnemental intitulé "Planète Verte Infos". Elle couvre le Nigeria et le Burkina. Nita est reviewer bénévole pour Springer Nature, une maison d'édition Universitaire Germano-britannique. Elle est par ailleurs membre de nombreuses associations comme la Commission du Droit de l'Environnement du Burkina, le Réseau des Juristes Africains de l'Environnement, le Réseau YALI. D'un naturel curieux, elle s'intéresse particulièrement aux questions environnementales et de droits de l'homme.

pdf.png

Paul Edouard Messanga Ebogo

Université de Yaoundé II

Cameroun

L’Etat mis à nu par les administrations africaines : Panser le reflexe réformateur à l’aune de la recherche de la performance de l’action publique

Messanga Ebogo Paul Edouard, est titulaire d’un Doctorat/Ph.D en Science politique à l’Université de Yaoundé II. Membre du Centre de recherche sur les dynamiques administratives et politiques (CERDAP), Chercheur associé au Groupe de Recherche Interdisciplinaire de Science Politique (GIRSP) – Cameroun. Il s’intéresse aux questions d’Administration et Politiques Publiques, dont les principaux travaux et les plus récents portent sur l’action publique commune, le travail étatique dans l’aménagement des territoires en crise, la gouvernance, les politiques sécuritaires collectives.

pdf.png

Paul Derrick Dang A Goufan

Ecole normale supérieure d’enseignementTechnique (ENSET).Université d’Ebolowa

Cameroun

L’administration camerounaise de tourisme : une répercussion des institutions touristiques françaises. Eléments d’analyse à l’aune des dénominations et prérogatives institutionnelles

Paul Derrick Dang A Goufan est auteur d’une thèse de Doctorat Ph.D en histoire des relations internationales soutenue à l’Université de Douala dans laquelle il analyse la projection internationale du Cameroun dans le domaine du tourisme entre 1960 et 2014. Auteur de nombreuses publications, ses centres d’intérêt s’articulent autour de l’histoire des relations internationales, le tourisme international, les politiques culturelles sans oublier les dynamiques de l’intégration sous régionale. Il est Assistant au Département de Tourisme et Hôtellerie de l’Ecole Normale Supérieure d’Enseignement Technique (ENSET) de l’Université d’Ebolowa (Cameroun).

pdf.png

Ameth Diallo

Université Gaston Berger

Sénégal

L’impact des institutions internationales, des puissances étrangères et des ONG sur les administrations africaines : une étude d’oeuvres choisies de Ngugi Wa Thiong’o et d’Ayi Kwei

Ameth Diallo est titulaire d'un doctorat d’anglais de l'Université Gaston Berger où il enseigne en tant qu'assistant tout en travaillant sur des projets de développement mis en œuvre dans la région de Saint-Louis, au Sénégal. Ses recherches incluent la résistance africaine à l'ordre mondial, l'exploration d'alternatives pertinentes pour le progrès sur le continent en utilisant la littérature africaine et la pensée africaine produite par des écrivains et des penseurs africains. Dans sa recherche, construite autour de la théorie postcoloniale, il utilise la sociologie, la psychologie et les sciences politiques pour approfondir ses analyses. Ameth Diallo a publié plusieurs articles dans des revues telles que l'International Journal of Art Humanities and Social Sciences (IJAHSSS), l'European Journal of Language and Culture Studies (EJ-LANG), et SAFARA (Revue du département d'anglais de l'Université Gaston Berger). Il a fait partie de la cohorte 2016 du programme YALI en qualité de Mandela Washington Fellow à l'Université de l'Iowa.

pdf.png

Fadoua Mhidia

Université Internationale de Rabat

Maroc

L’observation de la mise en œuvre du programme TAYSSIR, selon une approche décoloniale

Diplômée de l'Ecole de Gouvernance et d'Economie (EGE) à Rabat et de l'Institut des études de développement de la Sorbonne (IEDES) à Paris, Fadoua Mhidia est doctorante en Sciences politiques au Center for Global Studies de l’Université Internationale de Rabat sous la direction de Monsieur Jean-Noël Ferrié et travaille sur la réception de l'action publique. Sa thèse porte sur la mise en œuvre du programme de transferts monétaires conditionnels TAYSSIR dans la province de Chefchaouen au Maroc.

pdf.png

Guy Roland Amoikon

Université Alassane Ouattara

Côte d’ivoire

Penser les administrations publiques sanitaires, éducatives et militaires en Afrique dans la perspective du transhumanisme et des technologies NBIC chez Ebénézer Njoh-Mouellé

Guy Roland AMOIKON est Docteur en philosophie et écrivain, spécialiste de la Philosophie Africaine d’Ebénézer Njoh-Mouellé, il dispose d’une solide connaissance des questions liées au développement de l’Afrique, à la culture, à l’humanisme, au transhumanisme, aux technologies NBIC et à la politique africaine. Intellectuel engagé, il met en partage ses idées lors des ateliers de réflexion qu’il initie au sein de l’association éducative et culturelle AFRIKI-PAPYRUS dont il assure la présidence depuis 2019. Guy Roland AMOIKON participe régulièrement à des séminaires, des colloques et des formations ayant trait à la problématique du développement socio-économique et politique de l’Afrique, à l’inter-culturalisme, aux relations internationales et à la pédagogie. Diplômé de l’Université Alassane Ouattara (Bouaké-Côte d’Ivoire), Guy Roland AMOIKON est ivoirien et compte à son actif nombre d’ouvrages.

pdf.png

Charly Tsala Ondobo

Université de Ngaoundéré

Cameroun

Peut-on stimuler la lutte contre les pratiques de corruption par la transformation numérique de l’administration publique en Afrique ? Une analyse en données de panel

Charly Tsala Ondobo, doctorant à la faculté des sciences économiques et de gestion de l’ université de Ngaoundéré Cameroun, rédige une thèse en économie politique et institutionnelle, auteur et co-auteur de plusieurs articles scientifiques et ouvrage collectifs publiés, consultant au Réseau des Institutions Africaines de Financement des Collectivités Locales (RIAFCO), chef de département des affaires économiques et statistique à l’observatoire sous-régionale d’intégration communautaire en Afrique Centrale (OBSIC-AC, Association), ambassadeur de succès à l’ONG Interweave Solution et Animateur des groupes d’autonomie.

pdf.png

Chukwudi Gbadebo Njoku

Partnership Initiatives in the Niger Delta (PIND)

Nigeria

Politiques coloniales, développement socio-économique et politique du Nigeria

Chukwudi est géographe, environnementaliste et bâtisseur de paix. Il utilise son expérience et ses compétences en matière de recherche, de renforcement des capacités et de systèmes d'information géographique (SIG) pour apporter des solutions aux problèmes sociaux, économiques et environnementaux. Il est titulaire d'un doctorat en études sur la population et le développement de l'université de Calabar, où il a étudié les effets des facteurs socio-écologiques sur les conflits entre éleveurs et agriculteurs au Nigeria. Il a également publié à grande échelle les résultats de recherches basées sur des solutions, sur des questions telles que le changement climatique, les conflits, l'accès à l'eau potable, entre autres. Chukwudi a eu l'occasion de contribuer à des conférences prestigieuses telles que Globelics au Ghana, NetSci-X au Japon et la conférence Model-based Evidence on Innovation and Development (MEIDE) de l'Université des Nations Unies en Côte d'Ivoire. Il a également participé à des programmes organisés par l'Institut français de recherche en Afrique (IFRA), le Réseau africain pour l'économie des systèmes d'apprentissage, d'innovation et de renforcement des compétences (AFRICALICS), etc.

pdf.png

Reagan Muhindo Muhesi

Université Catholique du Graben de Butembo

RDC

« Implication de la femme administrative dans la prise des décisions en Ville de Butembo »

MUHINDO MUHESI Reagan est congolais de la RDC. Actuellement en 3ème cycle de Sciences politiques, il est détenteur d’un diplôme de Licence en Science Politique de l’Université Catholique du Graben de Butembo (RD Congo, Province du Nord-Kivu). Il est Assistant d’enseignement et de recherche en Faculté des Sciences Sociales, Politiques et Administratives de l’Université Catholique du Graben de Butembo depuis décembre 2018. En plus, d’encadrer les étudiants durant leurs travaux de fin de cycle et de mémoire, il assiste les Professeurs dans les cours suivants : Education à la citoyenneté ; Initiation à la Recherche Scientifique ; Communication politique ; Aspects politiques et administratifs du développement ; Information et opinion publique ; Problèmes d’intégration économique. Il est auteur et co-auteur de 2 articles sortis en 2020 et publiés aux Editions Universitaires Européennes et également en préparation de plusieurs autres.

pdf.png

Israel Nyaburi Nyadera

Egerton University, Njoro Campus

Kenya

Évolutions des études en administration publique depuis l'année 2000 : quelle est la représentation des voix africaines ?

Israel Nyaburi Nyadera enseigne à la faculté des arts et des sciences sociales de l'université d'Egerton et à l'école des relations internationales et de la diplomatie de l'université de Riara. Il est boursier Charles E. Scheidt pour la prévention des génocides et des atrocités de masse, à l'École Jimmy et Rosalynn Carter pour la paix et la résolution des conflits, Université George Manson, et a reçu la bourse Kautilya en 2016. Nyadera est titulaire d'une bourse d'assistance technique au département de gouvernement et d'administration publique de l'université de Macao. Il a été chercheur invité au département d'économie et de sciences politiques de l'université de Milan dans le cadre du programme Erasmus + de l'Union européenne. Il est co-auteur de plusieurs articles de journaux et chapitres de livres.

Les mentors

pdf.png

Cheikh Thiam

Amherst College

Etats-Unis

Dr. Thiam is a graduate of Cheikh Anta Diop University in Dakar, Senegal. He received his M.A. in French from the University of Provence in France and his M.A. and Ph.D. in comparative literature from Binghamton University in New York. Earlier in his career, he was an associate professor of African American Studies, African Studies, and French at The Ohio State University. He is the author of Return to the Kingdom of Childhood: Re-envisioning the Legacy and Philosophical Relevance of Negritude (Ohio State University Press, 2014). Dr. Thiam has also served as editor of Negritude Reloaded, a special issue of the Journal on African Philosophy, associate editor of Research in African Literatures, and has published numerous articles in literature and philosophy journals such as Ethiopiques, West Africa Review, La Revue Africaine, La Revue du Graat, French Review, Research in African Literature, Dalhousie French Review, and Journal on African Philosophy. He recently completed the manuscript of a second book, "Epistemologies from the South: Negritude, Modernity, and the Idea of Africa. Dr. Thiam was also the Academic Dean for Africa South of the Sahara at the School for International Training in Brattleboro, Vermont, where he directed one of the largest portfolios of programs in Africa of any American institution.

pdf.png

Jean Pierre Olivier De Sardan

CNRS, EHESS, LASDEL

France

Né en 1941, et avec la double nationalité française et nigérienne, Jean Pierre Olivier De Sardan est directeur de recherche émérite au Centre National de la Recherche Scientifique, et directeur d’études (professeur) à l’Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales (France). Il est professeur associé à l'Université Abdou Moumouni de Niamey (Niger). Il est un de fondateurs du LASDEL (Laboratoire d’études et de recherches sur les dynamiques sociales et le développement local) à Niamey, laboratoire de sciences sociales internationalement reconnu, dont il a dirigé de nombreux programmes de recherche et auquel il est toujours rattaché. Il est diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris, licencié en sociologie à la Sorbonne, docteur de 3ème cycle en anthropologie, docteur d’état es-lettres en anthropologie. Il est aussi chevalier des palmes académiques de la République du Niger, chevalier de la légion d’honneur de la République française, docteur honoris causa de l’Université de Liège, titulaire du Ester Boserup Prize for Research on Development 2014 (University of Copenhagen). Il a dirigé une quarantaine de thèses de doctorat.
Il a publié de nombreux ouvrages sur diverses dimensions des sociétés ouest-africaines : sur les structures sociales et l’histoire au Niger, le développement, la santé, la corruption, les pouvoirs locaux ou encore les processus électoraux. Deux de ses ouvrages sont devenus des ouvrages de référence : Anthropologie et développement et La rigueur du qualitatif. Très souvent utilisés dans les Universités francophones (France, Canada, Belgique, Suisse et Afrique de l’Ouest) ils figurent tous deux parmi les dix meilleures ventes toutes années confondues de leurs éditeurs respectifs.

pdf.png

Mahamane Sanoussi Tidjani Alou

Université Abdou Moumouni, LASDEL

Niger

Doctor in political science (University of Bordeaux 1), habilitation to direct research (University of Bordeaux 1), associate professor of political science, teacher-researcher at the Faculty of Economic and Legal Sciences (Abdou Moumouni University, Niamey), full professor of CAMES.

pdf.png

Mame Penda Ba

Université Gaston Berger, LASPAD, ASAA

Sénégal

Mame Penda Ba, professeur – chercheuse à l'université Gaston Berger de Saint-Louis, est la première femme agrégée de science politique au Sénégal. Elle a été conseillère spéciale du Recteur et Directrice-adjointe de l’UFR Droit et science politique. Elle dirige le Laboratoire de recherche sur les sociétés et les pouvoirs Afrique / Diaspora (LASPAD) et est la Secrétaire Executive de l'African Studies Association for Africa (ASAA). Elle est membre de plusieurs réseaux de recherche internationaux et ses travaux couvrent la sociologie du religieux, l'analyse de l'action publique (Éducation, Santé, Genre, Décentralisation, Sécurité) ainsi les recompositions de l'Etat en Afrique. Elle est également rédactrice en chef de la revue Global Africa et co-rédactrice du blog CIHA (Critical Investigations into Humanitarianism in Africa).

pdf.png

Mar Mbodj

Université Gaston Berger

Sénégal

Chercheur ayant une expérience de travail dans le secteur de l'enseignement supérieur. Compétences en Technologie éducative, en conception pédagogique, en élaboration de programmes d'études, en formation des enseignants et en apprentissage à distance. Professionnel de recherche solide avec un Master UTICEF en Utilisation des TIC pour l'Enseignement et la Formation de l'Université Louis Pasteur (Strasbourg I), Master de Recherche en Education et PhD en Technologie éducative à l'Université de Laval (Québec-Canada).

pdf.png

Rachid Id Yassine

Université Gaston Berger, LASPAD

Sénégal

Rachid ID YASSINE est Maître de conférences à l’université Gaston Berger. Docteur de l’EHESS (Paris) et professeur invité à Sciences Po Lyon, il a aussi enseigné de 2007 à 2015 à l’université de Perpignan avant d’intervenir depuis 2015 à l’université Saint-Louis de Bruxelles. Cofondateur et directeur adjoint du LASPAD, il est le coordinateur principal de Global Africa. Sociologue et anthropologue, il est responsable du Master sciences sociales des religions et encadre également plusieurs doctorats au Centre d’étude des religions (UGB, UFR CRAC). Ses travaux de recherche portent sur le religieux contemporain, la sécurité humaine, les conflits et les crimes de guerre, la démocratie et la jeunesse, le digital et l’intelligence artificielle. Consultant et expert international, membre de diverses associations scientifiques, il est éditeur et auteur de plusieurs articles, rapports et ouvrages.