Écoles Jeunes Chercheur-e-s

 

L’École Jeunes Chercheur-e-s est une composante essentielle du projet Global Africa. Elle est placée sous la responsabilité du laboratoire d’études et de recherches sur les dynamiques sociales et le développement local (LASDEL), un laboratoire indépendant, à vocation sous régionale, installé à Niamey depuis 2001 et à Parakou en 2004, qui en assure la conception et la mise en œuvre avec les autres partenaires de Global Africa. 

 

Objectifs

 

L’École Jeunes Chercheur-e-s de Global Africa se présente comme un ensemble de dispositifs de renforcement de capacités destiné aux jeunes chercheurs du continent. Elle essaie de pallier les insuffisances constatées dans la formation des chercheurs au cours de leur cursus dans l’édition et l’écriture des travaux scientifiques. 

 

L’École Jeunes Chercheur-e-s veut s’inspirer de modèles éprouvés, tels que les Instituts thématiques, les ateliers méthodologiques, les ateliers d’écriture scientifique, l’Université d’été du LASDEL, l’école doctorale itinérante en sciences sociales dont UGB-LASPAD est membre fondateur, et les formations à la vulgarisation scientifique de l’IRD, en répondant aux objectifs suivants :

 

  • Favoriser l’émergence, sur le continent, de chercheurs bien formés et capables de produire des articles de haut niveau, publiables dans Global Africa, mais aussi dans d’autres revues de bonne facture scientifique. 

 

  • Être un creuset de formation et de promotion de jeunes chercheurs en vue de leur insertion progressive dans le monde académique avec tous les moyens intellectuels requis en la matière.

 

  • Être un cadre de renforcement de capacités solide au profit des jeunes chercheur-e-s et d'accompagnement durable à travers un processus de mentorat.

 

  • Contribuer à la promotion des jeunes chercheur-e-s en publiant leurs travaux, ainsi qu’à renforcer leurs capacités en édition et en écriture dans un cadre de travail stimulant et propice aux échanges scientifiques porteurs.

 

Public cible et conditions requises

 

  • Jeunes chercheur-e-s africains, titulaires d’une thèse de doctorat en sciences sociales (3 ans maximum) ou en fin de thèse. 

  • Les candidats auront à proposer un draft abouti d’article dans la thématique retenue par Global Africa. L’école est l’occasion de renforcer tous les aspects de ces work in progress. Les meilleurs textes finalisés seront soumis à la rédaction de la revue pour publication (ou à d’autres revues). 

 

  • Une attention sera accordée aux perspectives d’écriture à plusieurs mains ;

 

  • La thèse doit avoir été écrite en français ou en anglais. Une ouverture sera faite progressivement à l’arabe et aux langues africaines retenues par Global Africa.

 

  • Un appel à candidature sera diffusé à l’occasion de chaque édition. Il aura une large couverture. 

 

  • L’École Jeunes Chercheur-e-s travaillera sur la base d’une thématique arrêtée de commun accord avec le comité de rédaction de Global Africa, en lien un numéro spécifique à paraitre et qui nourrira l’appel à candidature de l’Ecole Jeunes Chercheur-e-s.

 

Thèmes

 

Les principaux problèmes de l'écriture scientifique auxquels sont confrontés les chercheurs africains seront abordés au cours de chaque session :

  • Les séminaires sur l’état et les problématiques de la recherche sur les thèmes retenus ;

  • Comment rédiger un projet de recherche ;

  • Comment présenter et construire un article pour une revue ;

  • Comment présenter et construire un article de vulgarisation scientifique ;

  • Le processus de sélection et de publication dans une revue ;

  • Les règles de la publication (comment connaitre les “bonnes revues”, Comment maximiser ses chances d’être publié etc…). 

  • La présentation des références et de la bibliographie ;

  • La formation aux outils de la science ouverte, à savoir la recherche d’information dans les différentes bases bibliographiques, le dépôt dans des archives ouvertes, la rédaction des preprints ;

  • Travaux pratiques quotidiens sur l'écriture scientifique ;

  • Les recensions d'ouvrages et comptes rendus de lecture ;

  • Le problème du plagiat et comment citer un travail de recherche.​


 

Organisation 

 

L’École Jeunes Chercheur-e-s se déroule sur une dizaine de jours et reposera essentiellement sur une formation à l’écriture et à l’édition scientifique, formation reconnue comme indispensable pour les jeunes chercheur(e)s qui éprouvent à ce sujet de réelles difficultés à produire des articles de bon niveau au début de leur carrière.

 

L’équipe de formation sera internationale. Elle sera recrutée, sur la base des seules compétences des chercheurs qui la composent, sous la responsabilité du LASDEL. 

 

Au-delà des ateliers de formation, elle aura aussi la tâche d’aider les jeunes chercheur-e-s à parachever leurs articles par un système de mentorat dédié en vue de leur soumission et leur parution éventuelle à la revue Global Africa. Pour cela, l’Ecole organisera des ateliers en ligne des symposiums virtuels au cours desquels les jeunes chercheurs présenteront les avancées de leur recherche. Ce mécanisme permet de s’assurer que les jeunes chercheurs continuent de suivre l’actualité de la recherche dans leur domaine, de créer une communauté de pratiques et ont des incitations fortes à produire. 

 

Les formations ont lieu les matinées. Les après-midis étant réservées à la présentation-discussion des travaux des lauréats ;

L’École Jeunes Chercheur-e-s aura trois éditions :

  • 2022 : Niamey, Niger

  • 2023 : Accra, Ghana

  • 2024 : Rabat, Maroc 

 

Global Africa
Global Africa

Écoles Jeunes Chercheur-e-s
Global Africa | Une revue scientifique pour redynamiser la recherche africaine