top of page

Nouveaux outils, nouveaux canaux : Mieux valoriser la recherche sur le développement dans un environ


• Si le français et l’anglais sont appelés à demeurer les langues dans laquelle la recherche est produite dans la région, est-il vraiment acquis que ces deux seules langues doivent être utilisées pour la valorisation de la recherche ? • Comment trouver le point d’équilibre dans un écosystème appelé à être de plus en plus multilingue ? • Dans une optique de diversification des publics et des canaux de diffusion, la réflexion doit-elle s’engager sur l’utilisation de certaines langues africaines locales notamment pour les formats courts et dans des démarches de vulgarisation à destination de publics élargis ? • Quelles leçons linguistiques l’édition publique de développement basée aux Nords peut-elle tirer des pratiques informationnelles africaines et des stratégies éditoriales de canaux de diffusion à vocation panafricaine ? • Quelles langues africaines émergent comme canaux de diffusion des savoirs sur le développement ? • En matière de valorisation multilingue, faut-il privilégier la traduction ou chercher à promouvoir l’émergence de travaux originaux directement écrits en langues locales. Pour appréhender ces questions et ces enjeux rejoignez cet échange entre:

  • Mame-Penda BA, professeure agrégée de sciences politique à l'Université Gaston Berger de Saint-Louis, au Sénégal, rédactrice en chef de la nouvelle revue Global Africa et co-rédactrice du blog CIHA (Critical Investigations into Humanitarianism in Africa) et;

  • Bodiel FALL, spécialiste de programme au sein de l’Institut de la Francophonie pour l’éducation et la formation (IFEF).

Une session introduite par Thomas Melonio, directeur executif du département pour l'Innovation, la Stratégie et la Recherche de l'AFD et modérée par Étienne Charrière, responsable d'édition aux Editions Agence Française de Développement. La discussion sera suivie d'une session de questions/réponses avec les participants.

La discussion sera suivie d'une session de questions/réponses avec les participants.



Comments


bottom of page