Global Africa
GA-Favicon-carre-noir.png

Comité de rédaction | Global Africa

MACHIKOU Nadine

Université de Yaoundé

Science politique

MACHIKOU Nadine

Biographie

Née en 1978 à Bafoussam au Cameroun, Nadine Machikou est agrégée de science politique, professeure des universités et directrice du séminaire « Géopolitique de l’intégration en Afrique » depuis septembre 2012 à l’Ecole supérieur internationale de guerre de Yaoundé au Cameroun. Ses travaux portent aujourd’hui sur les expressions pratiques et symboliques de la violence, l’économie politique et morale des émotions, les politiques publiques et l’intégration communautaire en Afrique.
Au travers de la transmission de savoirs, savoir-faire et savoir-être, elle a largement contribué à sensibiliser les officiers supérieurs stagiaires d’une vingtaine de pays aux enjeux, défis et perspectives des expériences et trajectoires des processus de rapprochement par le haut et par le bas en Afrique en lien avec les problématiques sécuritaires. Tant par leur historicité que leur matérialité et leur effectivité, ces processus ont été examinés et travaillés dans le cadre de la production de travaux de recherche dont elle a encadré près d’une centaine. Cette production de savoirs a parfois donné lieu à des formes éditoriales avec une diffusion plus large. Sa contribution à la formation et à la production du savoir s’est également ancré dans l’animation scientifique de quasiment tous les colloques de l’ESIG, et dans le cadre de l’encadrement scientifique, la présentation de communications ou la modération de panels. Tout au long de ce parcours, elle affirme que l’intégration est une des pierres angulaires de la construction de sociétés africaines plus prospères, sécurisées et résilientes. La réflexivité la porte à appeler l’attention de ses stagiaires sur les contraintes de capacités, de trajectoires politiques et économiques à l’oeuvre quant à la performance régionale ou sous- régionale en matière d’intégration.
Son engagement au service de la formation et de la recherche s’exprime également dans le cadre de son investissement au sein du Centre d’étude et de recherche en droit international et communautaire (Université de Yaoundé II) dont elle a été directrice et dans le cadre duquel elle a souvent impliqué des stagiaires de l’ESIG. Elle est en outre co-rédactrice en chef de la revue Politique africaine et membre du comité de rédaction de la revue Global Africa. Elle a été présidente du jury d’agrégation 2019 et 2021 de la section « Section politique » au Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES). Elle est également : vice-présidente de l’Association africaine de science politique depuis mars 2021, présidente du Comité « Adhésion et participation » à l’Association internationale de Science politique, Professeure invitée à l'Université de Nanterre, de l'Université de Dauphine, de l'Institut international de la Francophonie de l'Université de Lyon, de l’Université Senghor d’Alexandrie et de l'Académie diplomatique du Vietnam ainsi que l'Université de Lomé, d'Abomey Calavi, de Kara, d'Abidjan. Ses actuelles collaborations scientifiques internationales sont ancrées dans la Bayreuth International Graduate School of African Studies où elle est membre du Cluster Excellence Africa Multiple et le "Contending Modernities Project" de l'Université Notre Dame de l'Indiana (USA).